13/11/2006

Hacker avec un feu rouge

Les feux tricolores font tellement partie du paysage urbain que l'on ne les remarque plus et pourtant, à proximité de tous les feux tricolores, à une dizaine de mètre au plus, se situe une armoire, le plus souvent en plastique gris ou beige clair, rectangulaire, d'environ 1 mètre de hauteur . Ces armoires servent à gérer les feux en fonction de l'heure de la journée, du traffic routier, des capteurs de piétons, ou des pannes éventuelles.

La plupart des armoires cachent une ligne téléphonique, avec prise et modem intégrés. Ce matériel sert principalement à détecter automatiquement les pannes à distance, et dans certains cas à programmer les feux (télégestion).
Avec un téléphone ou un modem, il est possible d'appeler absolument n' importe quel numéro, c'est une ligne tout à fait ordinaire.

Les phreakers utilisent donc le plus souvent ces lignes pour se connecter à des services payants, et surtout pour surfer sur le net gratuitement et anonymement ( imaginez la tête des gens quand ils découvrent que leur site s'est fait hacker par un feu rouge).
De nombreux carrefours sont tres peu fréquentés la nuit, et les phreakers peuvent s'installer tranquillement dans une voiture avec leur portable raccordé par une allonge au boîtier des feux.

feurouge

20:07 Écrit par Par un blogger dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.